Rechercher

Hypersensible, d'où ça vient?

Ce sujet de l'hypersensibilité est très présent actuellement et beaucoup se retrouvent dans cette définition : une sensibilité accrue au monde, aux autres, aux évènements, une intuition hyper développée, se sentir dévasté pour un rien, une remarque, une critique et tout s’effondre;

Mais cette caractéristique est-elle innée ou acquise ?

La majorité de la littérature disponible à ce sujet n’aborde pas la question ou part du principe que l’on naît comme ça.

Je pense que la vérité se situe entre les deux, mais que cette hypersensibilité est en (grande) partie une réponse adaptative à notre environnement.

Les adultes hypersensibles ont souvent été des enfants qui ont appris à développer des antennes "hyper-sophistiquées" pour comprendre les besoins de leurs parents et y répondre.

On retrouve cette caractéristique chez beaucoup d’adultes ayant grandi dans des environnements violents (cris, disputes)... En effet, ces enfants-là devaient anticiper l’état émotionnel dans lequel se trouvait leurs parents pour adapter leur comportement et éviter ainsi des crises, des coups, etc…

Ces enfants développaient donc un don hors du commun, presque extra-sensoriel, pour sentir l’environnement émotionnel dans lequel ils grandissaient.

On retrouve aussi ce trait d’hypersensibilité chez les adultes ayant grandi auprès de parents pour lesquels l’amour n’était pas inconditionnel (= il fallait faire des choses pour « mériter » l'amour).

= Je t’aime si tu es gentil/poli/ bon élève/ sage/ drôle/ intelligent/ serviable…

L’enfant apprend ainsi à ressentir les besoins de ses parents avant les siens car il pense que combler les besoins de ses parents est plus important que de combler les siens :

« si je réponds à leurs besoins je serai aimé. »

Là aussi, l’enfant développe des antennes «hyper-sophistiquées» pour capter les besoins de ses parents/ professeurs/ etc…

Ceci "construit" des enfants qui deviendront des adultes hypersensibles; ce qui, bien entendu, est aussi une qualité car l’hypersensibilité « crée » des artistes, des thérapeutes, des personnes particulièrement créatives et aptes à aider les autres, sauf que… derrière cette qualité peut également se trouver beaucoup de souffrance:

Si j’ai appris à sentir les besoins des autres avant les miens qu’en est-il de ma vie, de mes relations ? Est-ce que je continue à «faire plaisir» aux autres (parfois à mes dépends) parce que j’ai peur de ne pas être aimé si je ne réponds à leurs besoins d’abord ?

D’ailleurs, souvent, l’hypersensible est très connecté aux autres et très déconnecté de ses véritables besoins car il n’a pas appris à les considérer, donc il les ignore.

Le premier travail est ainsi de (re)connecter à ses besoins profonds, ce qui est souvent très difficile car beaucoup ignorent même avoir ignoré leurs propres besoins.

(Re) trouver ses besoins propres et véritables est le socle préalable, les fondations de notre bien-être et de relations harmonieuses.

Si vous souhaitez (enfin!) découvrir vos profonds besoins ( peut-être même déjà simplement découvrir que vous avez des besoins et que si ces besoins profonds ne sont pas comblés il est difficile de se sentir bien, de vivre une vie qui vous correspond vraiment), je suis là pour vous y aider.


11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout